SE FORMER
dimanche 19 novembre 2017
icar Vesion anglaise
retour à la liste des thèmes

THEME: Axe 3 - Balises des situations d'enseignement

But: Balises -Place du modèle-

Notre choix de privilégier la modélisation nous a incités à catégoriser les activités selon la place occupée par le modèle au cours de l’activité menée effectivement par l’élève. Rappelons que ce terme de modèle signifie toute la partie théorique de l'enseignement que l'on distingue de ce qui est directement associé aux expériences ou plus généralement aux situations matérielles. Cette balise est en fait un positionnement par rapport à deux méthodes largement débattu dans l'enseignement, l'inductive et la déductive. Rappelons que de nombreux débats ont eu lieu à l'occasion de la réforme des programmes en 1902 à ce propos. Globalement nous suivons Paul Langevin qui veut "maintenir l'équilibre entre "la question que la théorie pose par voie déductive" et "la réponse que fournit l'expérience et d'où se tire la loi "par induction". (Hulin, p.83). Nous ne cherchons pas ici à privilégier systématiquement l’une ou l’autre de ces démarches scientifiques mais plutôt à les mettre en œuvre alternativement, et en faisant surtout en sorte que l’élève prenne conscience de la démarche utilisée. Celle-ci est très contrainte par la place que le modèle occupe par rapport à l’analyse de la situation matérielle. C’est donc autour de cette place relative du modèle et de la situation qu’ont été structurées les balises que nous proposons ici. Notre objectif est alors d’expliciter les atouts et les risques qu’il y a à utiliser telle ou telle démarche. De plus, les atouts et les risques sont étayés par des hypothèses d'apprentissage.
Le texte du modèle, surtout s’il est introduit de façon frontale, peut renforcer l’impression d’arbitraire que ressent souvent l’élève en classe de physique ou de chimie. En revanche, présenter le modèle de façon frontale, permet de gagner du temps que l’on pourra consacrer à des activités au cours desquelles l’élève construira du sens au modèle et au cours duquel l’enseignant pourra justifier les choix des physiciens.
Si le modèle est par contre introduit progressivement, comme conclusion d’activités plutôt que de manière imposée, il est plus facile à l’enseignant d’expliciter et de justifier les choix faits par les physiciens pour créer ce modèle et d’en définir le champ de validité. Cela contribue à éviter de présenter la physique et la chimie de manière trop dogmatique.
Dans tous les cas, que les éléments de modèle aient été introduits de façon frontale ou à la suite d’une activité, il est nécessaire de rassembler le tout en un seul tenant à la fin de la séquence. Cela rend plus pratique son utilisation et permet à chaque partie du modèle de prendre du sens car c’est l’ensemble de ces parties qui le permet.

Pour rendre opérationnels les choix et analyses détaillées dans la toile de fond, nous avons établi une catégorisation des situations d’enseignement. Pour donner à l’enseignant les moyens de repérer facilement ces situations et de s’y préparer, nous avons défini ce que nous appelons des « balises ».
Une « balise » fonctionne comme un panneau de signalisation attirant l’attention de l’enseignant. Ces balises renvoient à des situations de classe particulières mais courantes et peuvent influencer toutes les phases de l’activité de l’enseignant, pendant la préparation de séances ou d’une expérience, pendant l'enseignement proprement dit, mais aussi lors de la rédaction d’un document écrit, lorsqu’il corrige des copies, etc. Cependant, les balises n’ont pas prétention à couvrir la totalité de l'activité de l'enseignant.
Pour chaque balise, nous avons explicité « les atouts et les risques » des activités correspondantes de façon à suggérer à l’enseignant une initiative ou une piste de réflexion à laquelle il aurait pu ne pas penser. Nous cherchons à lui donner le plus d’éléments possibles qui lui permettent d’appréhender ce qui va se produire dans sa classe de façon à lui éviter d’être pris au dépourvu. Il peut ainsi laisser l’élève prendre des initiatives tout en gardant le contrôle de la classe. Ces éléments peuvent aussi lui permettre de procéder à une analyse a posteriori de ce qui s’est produit dans sa classe.
Chaque balise est illustrée par des activités d'enseignement liées (indiquées en bleu sous le texte correspondant à chaque balise).


Parties et activités du thème

Téléchargement

Commentaires


  • Partie n°1: Balises -Place du modèle-
  •  
     

    But
    Balises -Place du modèle-

    Notre choix de privilégier la modélisation nous a incités à catégoriser les activités selon la place occupée par le modèle au cours de l’activité menée effectivement par l’élève.
    C’est donc selon la place relative du modèle et de la situation qu’ont été structurées les balises que nous proposons dans cette partie. Notre objectif est alors d’expliciter les atouts et les risques qu’il y a à utiliser telle ou telle démarche. De plus, les atouts et les risques sont étayés par des hypothèses d'apprentissage.

     
  • Partie n°2: Balises -Types d'expériences-
  •  
     
    Balises -Types d'expériences-

    Nous catégorisons dans cette partie les situations d’enseignement selon le type d’expérience au sens large en jeu (effectivement réalisée par l’élève ou par l’enseignant, simulée à l’ordinateur, ou simplement évoquée). Les situations au cours desquelles l’élève dispose de matériel sur lequel il peut intervenir à son gré sont motivantes quelle que soit la richesse de l’activité expérimentale. Il peut en effet prendre des initiatives et laisser s’exprimer son imagination souvent beaucoup plus riche que ne le pense l’enseignant.
    Les activités de modélisation, d’interprétation ou de prédiction qui accompagnent les activités expérimentales constituent une phase essentielle de l’apprentissage de la physique et de la chimie. Elles sont l’occasion pour l’élève d’apprendre à différencier le monde des objets/événements de celui des théories/modèles, d’apprendre à les mettre en relation, de donner du sens aux éléments du modèle en vigueur. Le fait de disposer effectivement du matériel et d’y avoir accès à sa guise pour tester sa compréhension de la situation par retouches successives est indispensable à l’apprentissage attendu.

     
  • Partie n°3: Balises -Langage et représentation- (à venir)
  •  
     
    Balises -Langage et représentation- (à venir)