ENSEIGNER
jeudi 21 septembre 2017
icar Vesion anglaise

THEME: Chimie 1ère S
  -  _ (Anciens programmes)  -  Chimie

Activité 3: Détermination d'une concentration inconnue

 

1) On dispose maintenant d’une cellule de conductimétrie (schéma ci-dessous) dont les électrodes sont en platine (ne pas les toucher avec les doigts ou avec du papier).

  1. En observant cette cellule, préciser quelles sont les grandeurs qui ne peuvent plus influer sur la mesure, et celle(s) qui le peut(vent) encore.
  2. En déduire un mode opératoire permettant d’étudier la variation de la seule grandeur “ concentration ”.

2) En utilisant le montage suivant,

établir une courbe d’étalonnage G = f(c) donnant la conductance de la portion de solution de chlorure de sodium, comprise entre les électrodes de la cellule utilisée, pour c variant entre 5.10–4 et 10–2 mol.L–1 . On prélèvera 10 mL de solution avec une pipette jaugée, et on mesurera obligatoirement les conductances en commençant par la solution la moins concentrée, et en finissant par la plus concentrée


But: Détermination d'une concentration inconnue

Cette partie amène l’élève à relier la conductance à la concentration en soluté apporté. C’est un pas important sur le chemin du dosage conductimétrique.

Corrigé: Détermination d'une concentration inconnue

Lorsque la cellule est immergée, la nature des électrodes, la surface des plaques et leur écartement sont fixes. Donc, la conductance de la portion de solution mesurée ne peut plus dépendre que de la nature de l’électrolyte et de sa concentration en soluté apporté.

Savoir: Détermination d'une concentration inconnue

1) En utilisant la démarche du II.2, l’élève doit en déduire qu’il doit encore fixer un dernier paramètre, la nature du soluté.

2) Toujours afin de ne pas fausser les mesures, les solutions sont utilisées de la moins concentrée à la plus concentrée.

3) L’élève peut maintenant relier la conductance (ici sans qu’il le sache, la conductivité) à la concentration en soluté apporté. Il est donc prêt pour l’activité suivante qui visera à lui faire comprendre que l’on peut relier la conductance à une caractéristique des ions présents en solution : leur conductivité molaire ionique.