ENSEIGNER
samedi 18 novembre 2017
icar Vesion anglaise

THEME: 2nde- Exploration de l'espace, de l'atome aux galaxies
  -  _ (Anciens programmes)  -  Physique

Activité 1: Discussion sur les objectifs et les propriétés de la physique

 

Le questionnaire ci-dessous peut être avantageusement saisi en ligne par chaque élève. Ceci permet d'observer ensuite les résultats obtenus pour l'ensemble des élèves ayant répondu ou pour ceux de la classe.
Accès à la saisie en ligne


Pour chacune des lignes suivantes, cocher la case qui correspond le mieux à votre point de vue.


Pas du tout d'accord 

Plutôt pas d’accord

Plutôt d'accord

Tout à fait d'accord 

1. La physique a pour objectif de faire de nouvelles découvertes sur le monde qui nous entoure.



2. La physique a pour objectif de faire de ce monde un meilleur endroit pour vivre.



3. La physique a pour objectif d'établir la vérité sur les phénomènes qui nous entourent.




4. Faire de la physique consiste à appliquer des formules mathématiques pour trouver un résultat.





5.  Faire de la physique nécessite d'utiliser des théories, des modèles, et des lois pour décrire et interpréter le monde autour de nous.





6. Faire de la physique conduit à mettre au point et réaliser des expériences qui nécessitent souvent de faire des mesures.





7. La physique est une science qui peut remettre en cause ses propres théories. 





8. On n'a pas besoin de définir la physique pour l'apprendre et pour en faire.





2. Indiquez dans les cases correspondantes, par ordre de préférence, les 3 définitions avec lesquelles vous êtes le plus d'accord (1 pour la meilleure proposition, etc.).

Pour vous, un modèle en physique, c'est :

Un élément d'une théorie utilisé en science.

Une situation idéale de référence.

Une façon de décrire quelque chose de réel à l'aide d'éléments théoriques.

Une simplification du réel.

Une représentation du réel à l'aide de schémas et de formules.


Savoir: Discussion sur les objectifs et les propriétés de la physique

On pourra trouver d’autres questions possibles dans le questionnaire que nous avons proposé en ligne à des enseignants et des chercheurs. Nous avons extrait de ce questionnaire quelques questions pour les élèves, choisies pour leur capacité à ouvrir le débat et pour leur simplicité de formulation.

Certaines de ces questions ont été déjà posées à différentes populations de lycéens et d’étudiants et ont pu faire l’objet de recherche. C’est aussi pour pouvoir nous appuyer sur ces recherches que nous avons repris certaines de ces questions.

Dans la formulation des questions, il n’est jamais précisé si on parle de la physique qui se pratique dans les laboratoires (la physique « savante ») ou de la physique qui s’enseigne au lycée (la physique « scolaire »). Sans vouloir rentrer dans de compliqués débats sur les points communs et les différences entre ces deux types d’activités, nous assumons de ne pas évoquer cette distinction en considérant que, si la différence existe pour un enseignant de physique, il n’est pas évident qu’il en soi de même pour un élève de début de 2nde. La différence pourra émerger plus tard au cours de la discussion avec les élèves mais nous faisons ici l’hypothèse que la majorité des élèves ont à ce stade une idée de la physique construite essentiellement par l’école.

But: Discussion sur les objectifs et les propriétés de la physique

L’idée est ici de permettre à l’élève de se poser des questions sur cette discipline scolaire qu’il a déjà pratiquée mais qu’on ne lui a peut-être jamais définie et dont il cerne assez mal l’objet d’étude et les méthodes. Il s’agit de lui permettre de faire le point sur ses idées au sujet de la science et de la physique en particulier, de confronter ses idées à celles des autres élèves de la classe et de les comparer à ce que peut être le point de vue de son enseignant ou d’un ensemble d’enseignants.

Après que les élèves ont répondu, il ne faut pas perdre les objectifs principaux de cette première activité :

    - susciter l’échange de point de vue et le débat dans la classe (et au-delà au sein du laboratoire de physique du lycée) ;

     - assumer le fait qu’il n’y ait pas consensus sur tous les points questionnés.