ENSEIGNER
dimanche 19 novembre 2017
icar Vesion anglaise

THEME: Etude des gaz (Marrakech)
Maroc  -  Première (2ème année)  -  Gaz

Activité 1: Manipulation des ventouses

 
Vous disposez chacun d’une petite ventouse. Pressez la contre la table et reprenez la dans votre main. Répétez cette opération plusieurs fois et discutez entre vous avant de donner une réponse commune à la question suivante :
Pourquoi la ventouse adhère-t-elle à la table lorsqu’on la presse contre celle-ci ?

But: Manipulation des ventouses

Cette activité vise à ce que les élèves arrivent à :
- observer des faits spectaculaires mettant en évidence les effets de la pression atmosphérique ;
- interpréter les faits observés en terme de forces pressantes de l’air de l’atmosphère.

Corrigé: Manipulation des ventouses

Avant de presser la ventouse, les effets de la pression de l’air au dessus et en dessous de la ventouse sont égaux. Lorsqu’on la presse, l’air échappe du bas de la ventouse. L’action prépondérante de l’air d’en haut aplatit la ventouse.

Préparation: Manipulation des ventouses

Les élèves travaillent en dyades pour fournir une réponse commune. Le professeur aide les élèves à constater que :
  • avant de presser la ventouse, l’air agit sur elle de part et d’autre et ces actions se compensent;
  • lorsqu’on appuie sur la ventouse, on évacue de l’air qui était initialement en son dessous ;
  • l’action prépondérante de l’air d’en haut aplatit la ventouse.
  • Comportement des élèves: Manipulation des ventouses

    D’après les travaux de didactique sur les conceptions des élèves à l’égard des gaz et l’analyse des productions d’élèves qui ont suivi cette unité d’enseignement, on s’attend à ce que les élèves fournissent des réponses qui ressemblent aux suivantes : · La ventouse adhère à la paillasse parce qu’on l’a pressée. · La ventouse adhère à la paillasse car il n’y plus d’air en son dessous. · L’action du doigt fait échapper l’air d’en dessous et la ventouse se déforme car la pression atmosphérique est très grande.
    · L’air d’en dessous s’échappe, ce qui pousse la ventouse à se déformer pour occuper sa place.
    · L’air d’en dessous s’échappe et la force pressante de l’air d’en dessus devient supérieure à la force pressante de l’air d’en dessous ; ce qui fait que la ventouse adhère à la paillasse.
    · Lorsqu’on agit sur la ventouse, la force pressante exercée au dessus devient plus grande ; ce qui fait que la ventouse adhère à la paillasse.
    · La ventouse adhère à la paillasse car la pression en son dessus est supérieure à la pression en son dessous.

    Séquence 1
    Séquence 2

    Activité n° 1: Manipulation des ventouses

    Ce dialogue (entre les élèves F et G et le professeur P) a lieu lors de l'activité 1 ("manipulation des ventouses") de la partie 2 ("la pression atmosphérique"). Les élèves s'amusent à plaquer des ventouses sur la paillasse et les reprendre dans leurs mains, proposent des explications aux faits observées et discutent en dyade.

    (Double-cliquez sur la vidéo pour la lancer)

    P Quand on les [les ventouses] fait adhérer à la table et qu’on les enlève … pourquoi adhéraient-elles à la table ?
    F Madame, lorsqu’on les pousse, l’air sort … c’est tout … elles adhèrent.
    P Continue, tu es sur la bonne voie, lorsqu’on les fait adhérer on fait sortir l’air interne [qui se trouvait sous la ventouse].
    F Madame …
    G l reste du vide et il est impossible …
    P Oui ?
    G Il y a un vide et il ne peut y en avoir. Il faut qu’elle reste collée pour que … car la nature ne tolère pas le vide … et elle reste … elle doit se déformer pour …
    Autre élève Car la nature redoute le vide.
    P La nature a horreur du vide ?!
    G et F rient
    F Madame, il ne peut y avoir de vide entre deux corps.
    G Oui.
    F S’il y a du vide , les deux corps restent collés l’un à l’autre.
    P Le vide, c’est quoi ?
    G Madame, pour qu’il n’y aura pas de vide, elle colle.

    Activité n° 1: Manipulation des ventouses

    Cette séquence a lieu lors de l’activité1 (« manipulation des ventouses ») de la partie2 (« La pression atmosphérique »). Les élèves s’amusent à plaquer des ventouses sur la paillasse et les reprendre dans leurs , proposent des explications aux faits observés et discutent en dyade.

    (Double-cliquez sur la vidéo pour la lancer)

    G La pression que tu exerce est plus grande que la pression interne ou externe … il doit y avoir une relation entre les pression. Tu vois une autre explication ?
    F Cette pression que nous exerçons est plus forte que la pression exercée par l’air qu’on a ici [sous la ventouse]. Par exemple, maintenant comme ça (F presse la ventouse) est plus forte que lui. D’accord ?
    G Oui