ENSEIGNER
mercredi 22 novembre 2017
icar Vesion anglaise

THEME: L’Univers en mouvement et le temps
  -  Seconde (Seconde (prog. 2010) )  -  Physique

Modèle 1: Modèle des lois de la mécanique

 
Principe de l'inertie
A. 1. Lorsqu'un système est immobile ou en mouvement rectiligne uniforme (c'est-à-dire lorsque la valeur et la direction de sa vitesse ne varient pas), on peut affirmer que les forces qui s'exercent sur lui se compensent.

A. 2. Inversement, lorsque les forces qui s'exercent sur un système se compensent, on peut affirmer qu'il est immobile ou en mouvement rectiligne uniforme (c'est-à-dire que la valeur et la direction de sa vitesse ne varient pas).

B. 1. Lorsqu'un système n'est ni immobile ni en mouvement rectiligne uniforme (c'est-à-dire lorsque que la valeur et/ou la direction de sa vitesse varient), on peut affirmer que les forces qui s'exercent sur lui ne se compensent pas
.
B. 2. Inversement, lorsque les forces qui s'exercent sur le système ne se compensent pas, on peut affirmer qu'il n'est ni immobile ni en mouvement rectiligne uniforme (c'est-à-dire que la valeur et/ou la direction de sa vitesse varient).


Ces lois s'appliquent dans certains référentiels particuliers (appelés référentiels galiléens). Dans les situations étudiées cette année, elles s'appliqueront dans le référentiel proposé.


Influence d'une force :

Une force supplémentaire, qui s'exerce sur un système immobile ou en mouvement, modifie soit la valeur de la vitesse, soit la direction du mouvement, soit les deux (de même si une force ne s'exerce plus).


Influence de la masse:

Une même action exercée sur deux objets de masses différentes n' a pas le même effet sur le mouvement des objets : l'effet est plus important pour l'objet le plus léger.


Modèle des frottements

A- Pour modéliser les frottements d'un fluide (gaz ou liquide) sur un système, le physicien utilise une force toujours de même direction que le mouvement et de sens opposé au mouvement.

B- Pour modéliser les frottements d'un support solide sur un système, le physicien fait varier la direction de la force exercée par le support sur le système.

 Cette force n'est perpendiculaire au support que dans le cas où le système est immobile sur un support horizontal, et seulement soumis à l'action de la Terre et du support.

 Dans tous les autres cas, la force exercée par le support sur le système n'est pas perpendiculaire au support. Elle peut être décomposée en 2 composantes orthogonales.

 La composante non perpendiculaire au support modélise les frottements.